Le programme Vivons Bègles

Aujourd’hui, pour écrire une nouvelle page de l’histoire de Bègles, nous sommes fiers de composer une équipe renouvelée et rajeunie rassemblant la gauche, l’écologie et des citoyens engagés autour de Clément Rossignol Puech. Ensemble et avec vous, nous agirons pour que Bègles reste ce village urbain où il fait bon vivre dans chaque quartier, offrant des services publics locaux de qualité, des commerces et des emplois au plus près des habitants, et des solutions coopératives pour relever les trois défis du siècle : environnement, justice sociale et démocratie.

Consultez l'intégralité de nos propositions :

Vivons Bègles naturelle, singulière et attachante !

Nos engagements

Investir pour offrir aux familles et aux enfants de nouveaux espaces de loisirs, de rencontre et d’apprentissage.

Repenser les espaces publics pour favoriser le bien-vivre et oxygéner la ville.

Faire de Bègles une ville à énergie et biodiversité positives par la plantation d’arbres et l’adaptation des bâtiments municipaux.

Repenser collectivement notre consommation énergétique et notre impact environnemental.

Renforcer notre politique municipale d’accès à une alimentation de qualité et durable vers l’autonomie alimentaire de la Ville.

Pour les enfants et les familles

1. Nous créerons deux nouveaux groupes scolaires éco-conçus et végétalisés dans les secteurs Terre-Sud et Salengro, afin de permettre l’accueil des enfants à proximité de leur lieu de vie, le dédoublement de classes et le maintien des salles de bibliothèque et d’activités périscolaires dans toutes les écoles.

2. Nous étendrons les expérimentations des rues sans voiture devant les écoles.

3. Nous créerons une vaste aire de jeux pour les enfants dans le parc Mussonville ainsi qu’un caniparc. Une nouvelle aire de jeux sera également créée à Bègles Plage.

Une ville plus verte et respirable

4. Nous embellirons et végétaliserons notamment les places du 14 Juillet, César Franck, Liberté, Laffargue, à Terre Sud et aux Terres Neuves, en concertation avec les riverains pour créer des lieux de vie et d’animation locale dans chaque quartier. Sur ces places, nous construirons de nouveaux espaces de jeux pour les enfants.

5. Nous poursuivrons l’aménagement et la promotion de grands espaces naturels, notamment du Delta Vert (en incluant le Parc de Mussonville) où seront créés des parcours récréatifs et de sport-santé.

6. Trois nouveaux parcs publics verront le jour : rue des Quatre Castera (proche des berges), dans le parc des Sœurs (route de Toulouse) et au jardin de l’Ephémère (quartier Sembat) qui sera agrandi et la forêt urbaine qui s’y trouve déjà sera valorisée.

7. Notre reconquête du fleuve passera par l’implantation de stations fluviales BatCub pour des liaisons douces vers les communes limitrophes. A terme, les quais de Bègles seront valorisés et aménagés pour y promouvoir biodiversité, promenade et loisirs (carrelets, moulins à eau, guinguettes).

8. Nous embellirons la barrière de Bègles pour la rendre plus verte et donner plus d’espace aux commerces de proximité et aux piétons.

9. Nous tendrons vers un objectif de zéro perte de surface en milieu naturel (zéro artificialisation des sols) sur le territoire afin de sauvegarder les espaces naturels.

10. Projet d’acquisition de l’Île d’Arcins par la Métropole et le Département pour créer un site d’intérêt touristique et naturel qui offrira aux Béglais un nouvel espace de découvertes et de loisirs.

Une alimentation de qualité et durable

11. Nous investirons pour une restauration collective 100% bio, locale et sans plastique à destination des enfants et des seniors.

12. Nous installerons des maraîchers bio pour développer la production alimentaire de la ville vers la cuisine centrale, notamment particulièrement au sein du Delta Vert. Nous reprendrons la production des fameux radis béglais.

13. Une concertation sera initiée avec les restaurants béglais pour la mise en place de menus spécifiques et de qualité à destination de nos aînés.

14. Nous contribuerons à la création d’un service de portage de repas à domicile de qualité et accessible, pour ceux qui ne peuvent se déplacer puissent en bénéficier.

Vers une ville plus sobre et plus autonome

15. Nous équiperons les bâtiments municipaux (crèches, écoles, gymnases…) pour en faire des bâtiments à énergie positive : solaire, isolation, réseau de chaleur, végétalisation.

16. Nous proposerons une aide aux habitants pour la rénovation de leur logement afin de lutter contre la précarité énergétique qui touche d’abord les plus démunis. Nous demanderons à la Métropole de voter une aide financière pour les habitants dont les logements sont chauffés par des réseaux de chaleur (en particulier la chaufferie bois).

17. Nous soutiendrons les initiatives citoyennes de production d’énergie renouvelable dans le cadre de la construction et de la rénovation de logements et de bâtiments.

18. En lien avec les acteurs locaux de l’économie sociale et solidaire et les riverains, nous favoriserons l’implantation de composteurs collectifs dans les quartiers et en pied d’immeubles.

19. Nous créerons une recyclerie participative pour le réemploi d’objets destinés à la poubelle. Elle pourra voir le jour au sein de l’ancienne sècherie de la Morue Noire réhabilitée.

Vivons Bègles toutes et tous ensemble : juste et solidaire

Nos engagements !

Mieux accompagner les familles dans la parentalité et la conciliation entre vies professionnelle et familiale.

Favoriser la prévention et l’accès aux soins et à la santé.

Contribuer au bien vieillir, dans la dignité et la sécurité.

Demeurer un territoire solidaire qui agit pour l’émancipation et l’inclusion.

Faire du numérique un outil au service de l’accès aux droits et aux services.

Préserver la tranquillité et la sécurité de notre village urbain.

Aux côtés des familles au quotidien

20. Nous créerons une Maison de la parentalité qui permettra de développer la politique municipale en direction des enfants de 0 à 12 ans et de coordonner l’action des acteurs de ce domaine : accueil parents-enfants, diversification des modes de garde, accompagnement auprès des assistants maternels et des parents employeurs, développement des liens entre les professionnels de l’enfance et de la petite enfance.

21. Nous expérimenterons une aide financière directe aux familles dans le besoin pour les aider à supporter les coûts de garde, en portant une attention particulière sur les familles monoparentales.

22. Nous organiserons une concertation locale autour des rythmes scolaires et de la journée de l’enfant pour garantir le bien-être des plus jeunes :

  • Garantir le bienêtre de l’enfant dans tous les moments de la journée : avant, pendant, après l’école et dans tous ses déplacements.
  • Consolider les projets éducatifs, l’offre périscolaire et les activités de l’enfant dans la ville.
  • Garantir l’équité de tous les enfants sur toute la commune.
  • Prendre en compte l’organisation de la journée autour de l’enfant  afin de ne pas précariser tous les intervenants  municipaux et associatifs.
  • Permettre de mieux concilier la vie familiale et professionnelle.

23. Nous augmenterons le nombre de places dans les centres de loisirs et élargirons les horaires d’accueil périscolaire. Nous faciliterons et assouplirons le mode de réservation.

24. Nous pérenniserons et conforterons les crèches municipales, associatives et maisons d’assistants maternels (MAM) pour favoriser les modes de garde collectifs.

Pour l’accès de tous à la santé

25. Nous encouragerons la création de réseaux de santé (infirmiers, médecins, etc.) afin de favoriser l’accès aux soins, à la coordination, à la continuité ou à l’interdisciplinarité des prises en charge et nous accompagnerons la création d’une maison de santé dédiée aux médecins spécialistes et généralistes.

26. Nous travaillerons avec le Département et les acteurs du territoire pour garantir l’accès de toutes et tous à une complémentaire santé, aujourd’hui indispensable pour bénéficier de soins.

27. Nous soutiendrons la mise en œuvre d’actions de prévention liées à la santé et au bien-être sur le territoire, notamment grâce au dispositif sport-santé sur ordonnance en particulier pour les tout-petits et nos aînés.

Bien vieillir à Bègles

28. Nous lutterons contre l’isolement des personnes âgées en perte d’autonomie en proposant de les mettre en relation avec des d’autres personnes désireuses de partager des moments du quotidien (cultiver le jardin, lecture, cuisine, couture…) ou des étudiants en recherche de logement.

29. Nous construirons une deuxième maison de retraite publique (EHPAD) en accord avec l’Agence Régionale de Santé et le Département de la Gironde.

30. Une nouvelle résidence pour les personnes âgées intégrant un restaurant d’insertion pour adultes handicapés verra le jour place du Bicentenaire;

31. Nous poursuivrons le projet de cantines intergénérationnelles avec l’accueil de personnes âgées dans les cantines scolaires pour favoriser les échanges et les rencontres.

32. Nous travaillerons avec les EHPAD et les acteurs du territoire pour mettre en place un accompagnement réel des aidants (famille ou proches) notamment par le développement de dispositifs de relais.

Une ville pour tous, sans discrimination

33. Nous renforcerons l’accompagnement au logement des plus vulnérables en créant une Instance municipale de l’habitat social pour mieux prévenir les expulsions locatives.

34. Nous poursuivrons notre politique d’inclusion des enfants porteurs d’un handicap : continuité de l’organisation de l’accueil sur les temps péri et extrascolaires et accompagnement des parents pour les soutenir dans leur statut d’aidant.

35. Pour fermer dignement les squats, nous ouvrirons un Espace Temporaire d’Insertion pour que leurs occupants engagés dans une démarche d’insertion durable bénéficient d’un accompagnement social renforcé.

36. Nous mettrons en place une plateforme communale d’accès à l’offre d’emploi durable, prioritairement destinée aux jeunes diplômés et aux seniors, en partenariat avec les entreprises locales.

Pour un numérique inclusif

37. Nous développerons l’accès aux services municipaux par le numérique afin de faciliter les démarches des habitants qui ne sont pas toujours disponibles aux horaires d’ouverture.

38. Parallèlement, nous mettrons en œuvre un plan de lutte contre l’exclusion numérique pour accompagner les citoyens dans leurs démarches administratives sur internet.

Un espace public apaisé et sécurisé

39. Nous désignerons un Maire adjoint à la proximité, quotidienneté et tranquillité publiques;

40. Nous renforcerons les missions de la Police municipale et des Agents de Sécurité de la Voie Publique (ASVP) concernant le stationnement gênant, les incivilités, les investigations en matière de cambriolages et de dépôts sauvages.

41. Dans le cadre du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD), nous dynamiserons le dispositif existant de participation citoyenne (vigilance du quotidien) dans toute la ville, en lien avec la Préfecture et la Police nationale.

42. Un numéro vert disponible 7j/7j d’assistance aux Béglais sera créé.

43. De la vidéoprotection temporaire pourra être installée pour aider la résolution des enquêtes.

44. En parallèle, nous donnerons des moyens supplémentaires à la prévention et à la médiation sociale et urbaine.

 

Vivons Bègles dynamique, démocratique et citoyenne

Nos engagements !

Renforcer le soutien aux acteurs communaux et associatifs de la culture et du sport.

Renforcer le soutien et la coopération avec le tissu associatif.

Favoriser la création et l’implantation d’activités, pérenniser l’emploi local.

Approfondir la démocratie par la participation directe des citoyennes et citoyens.

Soutenir les associations et coopérer

45. Nous créerons une Maison des Associations, de la Citoyenneté et de la Transition écologique, pôle d’information et de participation des associations locales, sportives, culturelles, d’entraide et environnementales.

46. Nous créerons un agenda partagé des événements de la vie locale en lien avec les acteurs associatifs et privés du territoire.

47. Nous créerons des liens officiels nouveaux et renforcés avec la ville d’Arcos-de-Valdevez au Portugal.

Une ambition culturelle, sportive et pour les jeunes

48. Nous construirons un pôle culturel rassemblant la Maison municipale de la musique, la Bibliothèque municipale et le Musée de la Création Franche en les dotant de nouveaux espaces mutualisés (auditorium, salle de conférence).

49. Nous donnerons de la visibilité aux lieux culturels associatifs et privés du territoire dans le cadre de la saison culturelle portée par la Ville.

50. Nous ouvrirons la piscine Les Bains pendant l’été, en complément de Bègles plage dont l’offre de loisirs et d’activités sportives familiales gratuites sera enrichie durant la période estivale.

51. Nous mettrons en œuvre la gratuité 1 dimanche par mois de la piscine et du cinéma Le Festival.

52. Nous ouvrirons la Bibliothèque municipale le dimanche.

53. Nous conforterons et développerons les partenariats avec les acteurs associatifs pour les activités périscolaires et le centre de loisirs.

54. Nous créerons une salle sportive polyvalente et rénoverons les équipements sportifs en concertation avec les associations sportives et les usagers pour prioriser les travaux (en particulier les gymnases Duhourquet et Boyer ainsi que le skate park de l’Espace Langevin).

55. Nous créerons un nouveau city-stade à Terres Neuves pour les adolescents et les jeunes.

56. Nous travaillerons à l’élaboration de conventions sur l’utilisation et la rénovation de l’espace Georges Rossignol (installations sportives du Dorat) avec le CASI SNCF (comité d’entreprise) qui en a la charge et les associations utilisatrices.

 57. Nous pérenniserons le Café de la route sur le quartier de Terre Sud, antenne du Centre social et culturel L’Estey.

58. Nous développerons une offre de logement social étudiant.

59. Nous créerons un Foyer des jeunes travailleurs et une Auberge de jeunesse.

60. Le Musée de la Création Franche proposera des prêts gratuits, pour toutes et tous, d’œuvres et de tableaux dans le cadre d’une artothèque.

Bègles, ville active

61. Nous poursuivrons le développement des pôles de commerce de proximité aux Terres Neuves, barrière de Bègles, place du 14 Juillet et place de l’Eglise (Charles de Gaulle).

62. Nous encouragerons la création de locaux pour des activités artisanales et des entreprises locales en cœur de ville et à proximité d’Hourcade.

63. Nous rénoverons la zone dactivité économique du Grand Port pour y pérenniser les emplois et accompagner la croissance des entreprises.

64. Nous poursuivrons le développement du Parc Newton qui accueillera à terme plus de 1.000 emplois dans le domaine des énergies renouvelables et de l’environnement.

65. Nous accompagnerons la mise en place d’une monnaie locale, la MIEL, pour les commerces de proximité.

Vers une démocratie plus ouverte

66. Nous mettrons en place un budget participatif et des référendums d’initiatives communale.

67. Nous poursuivrons et développerons les services publics coopératifs pour soutenir les initiatives citoyennes.

68. Nous associerons les habitants à la définition des politiques municipales (comités consultatifs thématiques), en faisant coopérer les structures existantes de la démocratie participative béglaise et en ayant recours au tirage au sort.

69. Nous favoriserons la participation des Béglais de nationalité étrangère à la démocratie locale par la création d’un Conseil consultatif des Étrangers.

70. Nous désignerons quatre élus Maires adjoints de secteur qui seront les interlocuteurs des habitants sur les sujets qui concernent leur quotidien.

 
Renforcer l’identité de Bègles au sein de la Métropole bordelaise

Pour améliorer la vie quotidienne des Béglaises et des Béglais, nos élus défendront au sein du conseil de Bordeaux Métropole une action publique volontariste en matière de maîtrise de l’urbanisation, de développement des transports publics et de protection de l’environnement. L’heure est à la remise en cause des modèles de développement métropolitain et de gestion politique qui a prédominé ces dernières années. Les infrastructures de transport saturent et les prix des logements s’envolent au détriment des plus fragiles. Il faut imaginer une nouvelle coopération intercommunale plus ambitieuse et à l’écoute des attentes des habitants.

Une vision nouvelle et un débat constructif nous permettront d’apporter aux habitants de l’agglomération bordelaise les réponses efficaces à leurs besoins quotidiens.

 

Habiter en mieux

71. Maîtriser l’urbanisation : des constructions limitées à un étage (dans 70% de la ville) et la création des zones de projets (route de Toulouse, Terre Sud, boulevards, quais) afin de faciliter l’accès à un logement décent pour les Béglais et leurs enfants.

72. Candidater à l’expérimentation nationale sur l’encadrement des loyers afin que les ménages de classe moyenne puissent se loger plus facilement dans le parc privé.

73. Mettre en place un permis de louer pour viser l’éradication des logements insalubres et indignes.

74. Maintenir le taux de logement social à 28% en imposant au moins 2/3 de logements sociaux et en accession sociale à la propriété dans les programmes neufs.

75. Faire du programme national d’aménagement Bordeaux Euratlantique à Bègles un laboratoire de la ville en transition où se mêleront logements, activités, emplois, loisirs, vie associative et nature.

Se déplacer facilement

76. Mettre en œuvre un nouveau Plan de circulation et de stationnement dans la ville en concertation avec les habitants et les commerçants afin de réduire le trafic de transit, fluidifier les déplacements et promouvoir les mobilités douces.

77. Nous créerons des pistes et bandes cyclables sécurisées sur les axes principaux de la commune.

78. Nous planifierons un plan ambitieux de rénovation des trottoirs en faveur de l’accessibilité des personnes à mobilité réduite.

79. Accompagner les entreprises, les bailleurs et les habitants présents sur Terres Neuves et Terre Sud pour élaborer un plan de déplacements et de stationnement concerté et optimisé : extension des zones bleues, construction de parkings publics.

80. Poursuivre les aménagements destinés à sécuriser les déplacements des piétons et des cyclistes, avec une attention particulière aux abords des écoles et sur les axes principaux (nord-sud, est-ouest).

81. Promouvoir au sein de la Métropole un traitement ambitieux de la problématique de saturation de la rocade : interdire les poids lourds aux heures de pointe ; réserver la bande d’arrêt d’urgence aux transports collectifs et au covoiturage ; développer le transport de marchandises par train en dynamisant l’activité de Fret sur la zone d’Hourcade.

82. Nous porterons la création d’un échangeur supplémentaire sur la rocade pour desservir directement le centre de Bègles par l’Avenue Jeanne d’Arc et le développement d’Hourcade.

83. Obtenir le renforcement et la continuité des murs anti-bruit le long de la rocade.

84. Revendiquer auprès de la Métropole des améliorations du service de transports en commun :

  • Le développement des tarifications sociales
  • La gratuité lors des pics de pollution 
  • Une nouvelle liaison de bus en site propre qui relie la Gare de Bègles au campus universitaire et à l’hôpital Pellegrin
  • Le renforcement des fréquences des lignes de bus circulant à Bègles (5,11, 15, 26, 34 et 43)
  • La création de couloirs bus ouverts aux cyclistes, en particulier route de Toulouse

85. En collaboration avec les maisons de la mobilité de la Métropole, mettre en place un « Permis Vélo » avec un programme d’apprentissage pour tous les enfants scolarisés en élémentaire à Bègles.

87. Réaménager la Gare de Bègles pour en faire un pôle multimodal tram/bus/train avec une offre de commerces de proximité. Une liaison directe entre la Gare de Bègles, le Campus universitaire et l’hôpital Pellegrin en bus, sur un couloir dédié en totalité, sera mis en place.

  

Les principes qui guideront notre action

Pas d’augmentation du taux d’imposition communal.

Une concertation permanente avec les habitants.

Toutes nos politiques et décisions de gestion interne seront guidées par les principes d’égalité entre les femmes et les hommes et le rejet de toute forme de discrimination.